Vacances sans sport : vais-je régresser, prendre du poids ... ou pas ?

Vacances sans sport : vais-je régresser, prendre du poids ... ou pas ?

Des vacances sans sport où le programme se résume à vous prélasser au soleil, vous amuser en famille, boire et manger des saveurs locales et faire des grasses matinées ... si à première vue quiconque y répondrait "j'en rêve", il s'avère que nos lecteurs enchaînent souvent avec la question du devenir de leurs performances physiques, de leur composition corporelle ou de leur motivation s'ils s'accordaient une telle parenthèse sportive !

Alors, qu'en est-il ?

1/ Une semaine de vacances sans sport

Considérez que vous pouvez vous accorder cette parenthèse sans répercussions négative sur votre corps !

En effet en 7 jours (parfois jusqu'à 10 jours selon les organismes) vous ne perdez pas de masse musculaire et votre métabolisme ne ralentit que très peu, voire pas du tout pour certains. Pas de quoi vous faire prendre du poids en sommes !

Mieux encore, vous pourriez ressentir un rebond de forme et une augmentation de vos performances grâce à cette période de repos propice au recouvrement !

A moins que vous n'ayez commencer le sport dans le mois précédent immédiatement vos vacances donc, aucun risque ici de voir vos efforts réduits à néant. Et puis, vous avez sûrement bien mérité cette petite pause hors du temps !


2/ De 7-10 jours à 15-20 jours de vacances sans sport

Une fois la première période passée et si vos vacances continuent, alors le corps va commencer à mettre en place certains changement.

Votre masse musculaire va légèrement s'amoindrir, vous serez un peu plus vite essoufflé que de coutume et vous sentirez une baisse de tonus et de motivation (ou plutôt une envie d'en faire moins, et moins vite).
Selon votre alimentation votre poids pourrait fluctuer un peu à la baisse ou à la hausse, mais cela restera faible.

Pas de panique là encore, ces changements restent minimes et votre reprise du sport rétablira vite le tir !

En effet, le corps a une mémoire et même si vos performance chutent au niveau d'il y a un mois en arrière, il ne vous faudra pas de nouveau 1 mois pour rétablir le tir mais quelques semaines !
Veillez tout de même à avoir une reprise modérée et à monter en intensité et volume seulement si votre corps suit la cadence.


3/ A partir de 3 semaines et au-delà

Si vous prenez plus de 3 semaines de vacances sans sport, outre le fait que l'on vous envie de partir si longtemps en vacances retenez que les choses se corsent.

Le corps est à présent certain que tout ce muscle que vous n'utilisez plus et qui l'alourdit, toute cette capacité cardiaque qui nécessite de l'entretien alors que vous ne l'utilisez pas pleinement etc .... feraient mieux d'être amoindrit pour qu'il réalise des économies d'énergie ! Et oui, la recherche d'économie d'énergie est le socle du fonctionnement du corps humain, quel paresseux.

Avec un métabolisme qui ralentit, vous devrez alors revoir votre alimentation en quantité et en qualité afin de ne pas stocker d'excédent sous forme de graisse.

A votre reprise il vous faudra être vigilant, accepté de repartir d'un niveau inférieur et de gravir de nouveau les échelons 1 par 1.
Vous n'en serez que plus fier une fois votre niveau sportif recouvrer. Après tout, le plaisir n'est-il pas dans le chemin et non dans la finalité ?

Prestations & services

case

Conférences

Tirez le meilleur des valeurs partagées du sport et de l'entreprise en accueillant nos experts en conférence.

case

Coach au bureau

Du sport au travail, pour une hausse de rentabilité nette pour l'entreprise allant jusqu'à 14% !

case

La mallette du coach sportif indépendant

Auto-entreprise ou déclaration contrôlée : évitez les erreurs et économisez jusqu'à 8 000 € de charges et impôts chaque année !

case

Relaxation / Hypnose

Avec ou sans recours à l’hypnose, laissez vous guider vers plus de sérénité.

case

Olympiades Kô Latica

De la boue, des insectes, des cordes, des lestes, de la farine, de l’eau … et bien plus encore !

case

Coaching femme enceinte

En pré ou post natal, la pratique d’une activité physique cohérente est bénéfique pour votre santé et celle du bébé.