Quel repos dans votre pratique du sport

Quel repos dans votre pratique du sport

L'erreur courante lorsque l'on pratique un sport est de penser qu'en s'entraînant toujours plus on progressera d'autant plus, au risque de négliger le repos.

Pourtant, ce dernier tient une place primordiale et ses caractéristiques (forme de repos, durée, fréquence ...) doivent être pris autant au sérieux que les déterminants de votre entraînement (charge, durée ...).

Faisons le point sur le rôle du repos dans votre pratique sportive !


1/ Qu'entend-t-on par "repos" ?

A travers le terme repos nous entendons parler ici de toutes les formes de récupération que peut et doit contenir un plan d'entraînement :

- Récupération active et récupération passive
- Récupération entre les séries d'un même exercice, entre les différents exercices, entre les séances, entre les cycles
- Récupération pré et post compétition
- Sommeil

Pour chaque forme de récupération et pour chaque place qu'elle prend on relève quelques différences de fonction mais son importance reste première et sa fonction également : le retour à la normale - voire l'amélioration - des fonctions physiologiques et le recouvrement des réserves d'énergie.

Afin d'enfin toucher du doigt combien le repos est important, voyons en détail le rôle des différentes formes de récupération pré-citées.


2/ Quel rôle de la récupération dans le sport ?

Afin de comprendre le rôle du repos dans un entraînement, il faut intégrer l'idée que ce n'est pas l'effort physique seul qui vous fait progresser.

En effet, faire un effort d'intensité X engendre de la fatigue (locale ou générale). Cette fatigue est perçue par le cerveau qui met en place différentes réponses (immunitaires, hormonales, métaboliques ...) pour récupérer de cette fatigue et pouvoir de nouveau développer cette intensité X dans le prochain effort.

Si vous offrez au corps une phase de repos suffisamment qualitative et d'une durée optimale, il cherchera même à combler ses lacunes et profitera de ce temps pour améliorer vos capacités et vous permettre de réaliser un effort d'intensité X+1 la fois suivante.
A l'inverse si vous écourtez la phase de repos, il se peut que vous ne puissiez développer qu'un effort d'intensité X-1 la fois suivante.

Ce n'est donc pas l'entraînement qui vous fait progresser, mais le couple entraînement optimisé / récupération optimisée.


Ceci étant précisé, voici le rôle des différentes récupération :

- Récupération entre les séries d'un même exercice :
Elle permet essentiellement aux muscles sollicités de se recharger en énergie dépensée lors de l'effort, ceux-ci ne disposant que de réserves limitées.
Sans elle, vous risqueriez la blessure ou de basculer dans une autre filière énergétique, c'est à dire de ne plus pouvoir développer l'intensité voulue et donc de ne plus travailler convenablement.

- Récupération entre les différents exercices :
Elle permet au système de production de l'énergie de "descendre dans les tours" pour repartir avec plus de fraicheur sur l'exercice suivant.
Sans cela, vous risqueriez ici aussi de basculer dans une autre filière énergétique ou d'atteindre la surchauffe du système et l'arrêt forcé de votre entraînement.

- Récupération entre les séances :
Il s'agit ici d'un temps (en heures, en demi-journées, en journées) pendant lequel vous ne vous entraînez plus.

Il permet le recouvrement d'énergie à un niveau plus global, tous les stocks d'énergie vidés à l'entraînement se remplissant de nouveau.

Il est également le principal garant de votre progression : c'est lors de cette phase que le corps améliore vos capacités physiques en vue de la prochaine séance, dans l'espoir de ne plus être mis autant en difficulté.

Il prévient des blessures, notamment les blessures de fatigue.

Il assure enfin la récupération psychologique, un effort physique étant un stress duquel il faut se soulager par intervalles réguliers.

- Récupération entre les cycles :
Cette phase de repos s'apprécie sur une période plus longue (journées, voire semaines) pendant laquelle vous pouvez ne pas vous entraîner ou vous entraîner différemment.
Elle ne survient pas systématiquement entre chaque cycle de travail, mais ponctuellement dans la saison.
Elle a pour objectif la récupération psychologique, un objectif poursuivi pouvant parfois être comme une épée de Damocles au-dessus de notre tête, mais aussi la récupération du corps dans un aspect général (articulaire, tissulaire ...).

Ce sont les vacances en sommes.

- Récupération active ou passive :
La première désigne une récupération réalisée en maintenant une activité légère, la seconde désigne un repos complet.

La récupération active vise à limiter la création de "déchets" dans l'organisme là où la récupération passive a pour but un recouvrement plus rapide des stocks d'énergie.

- Sommeil :
Il est la période pendant laquelle les plus grand changements s'opèrent !

Le corps totalement immobile laisse place a un véritable "chantier" intérieur visant à réparer et renforcer vos os, vos muscles, vos tendons, vos articulations ...
Le système hormonal sécrète de façon plus importantes certaines hormones comme l'hormone de croissance (responsable de la prise de masse musculaire), l'insuline (responsable du stockage des énergies) ou la testostérone.
Votre mental a droit à une pause là où la poursuite de vos objectifs sont habituellement sévère avec lui.


L'importance du repos dans la progression et la prévention des blessure ne fait donc plus de doute.
Mais attention, si un repos insuffisant est source de contre-performance, des phases de récupération trop longues ou trop fréquentes sont quant à elle source de stagnation, frustration et à terme ... contre-performances aussi !

Afin de bien calibrer vos ratios effort / récupération selon vos objectifs, n'hésitez pas à faire un point avec un professionnel en cliquant ici.

Prestations & services

case

Electrostimulation à domicile

Aussi tendance qu’efficace, le sport avec combinaison d’électrostimulation est fait pour ceux qui veulent des résultats rapides !

case

Coaching senior

Le sport après 60 ans pour prévenir et surmonter les obstacles liés à l’âge afin de profiter pleinement de la vie.

case

Boxe

Optez pour une activité complète tant sur le plan physique que psychologique.

case

Funcamp

Des olympiades et épreuves sportives et fun pour EVJF, EVG et Team-building.

case

Stretching

Une pratique essentielle pour retrouver sa souplesse et se relaxer en douceur.

case

Running

De la pratique plaisir à la compétition, nos coachs de course à pieds sauront vous accompagner et vous conseiller !