Les 5 missions du préparateur physique : pas si physique que ça !

Les 5 missions du préparateur physique : pas si physique que ça !

Les missions du préparateur physique ne sont pas forcément celles que l'on croit.

Si ce professionnel de l'entraînement se doit de maîtriser les principaux mouvements qu'il enseigne et donc de maintenir son niveau sportif, il n'en reste pas moins que son quotidien est loin d'être celui d'un sportif professionnel !

Pour mieux comprendre, voyons ensemble les 5 principales missions du préparateur physique :


1/ L'analyse de l'activité, première des 5 missions

L'analyse de l'activité, c'est le gros du morceau du préparateur physique.

Il s'agit ici d'étudier de fond en comble la discipline du sportif qui désire un encadrement en préparation physique afin d'en déceler les déterminants de la performance :

- Quelle filière énergétique prédomine ?
- Quels sont les groupes musculaires les plus sollicités et sous quels régimes de contraction ?
- Y a-t-il du matériel à manipuler et qu'induit-il (préhension ? coordination ?)
- Quelles sont les principales techniques et tactiques utilisées et leurs conséquences (souplesse ? prise d'information de quel type ?)
- Quel est l'attitude mentale la plus courante chez les gagnants (calme et réfléchi ? preneur de risque ?)

Toutes ces informations seront essentielles à l'établissement d'un programme de préparation physique !


Afin de récolter ces informations, voici quelques astuces :

- Se renseigner sur les règles de pratique en compétition (temps des manches, espace et matériel, adversaires et partenaires ...)
- Observer les gestes courant du pratiquant, voire pratiquer vous-même un certain temps
- Regarder des vidéos de grandes compétitions passées


2/ L'analyse du sportif

Une fois l'activité connue comme votre poche, il convient de vous renseigner sur le sportif à préparer :

- Quel est son tempérament ?
- Quels sont ses points forts et ses points faibles ?
- Quel est son niveau de pratique et quel niveau envisage-t-il d'atteindre dans sa carrière ?
- Quels sont ses objectifs à court, moyen et long terme ?

De son tempérament découlera votre méthode de coaching (mission numéro 4 du préparateur physique).
En effet, essayez d'encadrer un sportif teigneux en lui exposant théoriquement les vertus d'un entraînement scientifiquement prouvé et en l'invitant à se donner à fond "par conscience professionnelle"... l'engagement de celui-ci risque d'être limité !

Depuis ses points forts et faibles, poser vous la question : "souhaitons-nous développer les points faibles pour équilibrer le sportif ou préférons-nous appuyer sur ses points forts pour en faire des armes fatales, et pourquoi ?"


3/ La planification de l'entraînement, l'incontournable du préparateur physique

Aaaaaah, la planif.

Quel préparateur physique n'a pas buché des heures durant pour essayer de faire matcher dans un joli tableau tous les déterminants ?

Au cours de cette mission, le professionnel va devoir se servir des multiples informations récoltées dans ses deux missions précédentes pour établir des cycles d'entraînement cohérents des qualités physiques déterminantes du sportif.
Autrement dit, il va devoir :

- Noter sur son calendrier les échéances (compétitions, concours ...)
- Entre les échéances, définir les cycles de travail de chaque qualité physique de sorte que le "rebond" engendré tombe à pic pour l'échéance donné.
Souvent, les grands cycles de travail seront alors divisés en plusieurs petits cycles (parfois eux-mêmes redivisés) par souci d'optimisation.
- Définir ensuite les séances qui composeront le cycle, et le contenu de ces séances.

C'est un travail de premier ordre car des choix fait ici par le préparateur physique découlera majoritairement la réussite ou non du projet entier d'entraînement.


4/ L'encadrement sportif parmi les missions

C'est en 4e position qu'arrive la partie physique du métier !

Et encore, par physique on entend "de terrain".
Mais l'encadrement sportif d'un athlète de haut niveau ne laisse pas vraiment au professionnel l'occasion de pousser de la fonte !

Outre les démonstrations et les parades, le préparateur physique devra surtout ici observer l'exécution des exercices, donner des consignes d'amélioration /  simplification / complexification, ajuster en temps réel le contenu pour absorber la marge entre ses prévisions et la réalité du terrain (trop/pas assez de charge, douleur ressentie, fatigue de la veille à gérer ...), s'assurer du respect des tempos, des temps de soutien, des intensités et des récupérations ...

En fait, c'est plutôt de la réflexion là encore !


5/ L'analyse des feedback et les ajustements, essentiels au préparateur physique

Dans cette dernière tâche, le préparateur physique doit analyser les données qu'il a recueillies pendant l'entraînement du sportif ou pendant la compétition afin d'en tirer des conclusions quant au plan d'entraînement :

- Sommes-nous sur la bonne voie où doit-on changer de méthode ?
- Quel est le chemin parcouru et celui qui reste à parcourir ?
- Le sportif réagit-il comme prévu aux entraînements ?
- Avons-nous été trop optimiste ? Ou au contraire pouvons-nous viser plus haut ?

Cette réflexion se fait non seulement au regard des pratiques observées mais aussi au regard des retours reçus des autres professionnels du staff : entraîneur, kiné, diététicien, préparateur mental ...


Si l'on doit résumé, on peut dire que le préparateur physique est loin d'avoir un métier physique. Ses missions d'analyse et d'élaboration de plan d'action font en réalité de lui un véritable ingénieur de la performance.

Prestations & services

case

Relaxation / Hypnose

Avec ou sans recours à l’hypnose, laissez vous guider vers plus de sérénité.

case

CO3RPORATE

Cohésion, confiance et coopération sont les gages d’une équipe performante, productive et bien dans ses baskets !

case

Ateliers de formation

Des mises en situation ludiques et des ateliers pratiques pour un enregistrement efficace des informations.

case

Pilates

Le Pilates privilégie la qualité à la quantité, créant ainsi conscience, endurance et coordination du corps.

case

Cross-session

Des séances de cross-training outdoor favorisant le dépassement de soi et l'effort mutuel.

case

Cuisses-Abdos-Fessiers (CAF)

Idéal pour renforcer, modeler et tonifier le bas du corps.